Lecture à Grain de sel devant 80 enfants

Coline, Bastien, Pauline, Emma, Sarah, Celia, Lucas, Yosra, Angélique, Tamiano et Camille lisent leurs contes devant les enfants des écoles La Prade, Jean Jaures et Isly.
Un joli moment d’échanges et une écoute attentive !

image

image

image

Conte de Pauline

La Rose et le Lutin

 

Il était une fois, un petit lutin qui s’appelait Gaybe.

 

Un jour le lutin chercha la plus belle rose qui puisse exister dans le pays une rose arc-en-ciel.

 

Le matin, Gaybe se leva très tôt pour aller chercher cette rose. Il sortit de sa petite maison, regarda à gauche puis à droite, et d’un seul coup, entendit : “BOUUH !!”.

 

C’était la soeur de Gaybe, qui s’amusait à suivre le petit lutin sans se montrer.

 

Gaybe sursautât de peur, et regarda dans la direction où il avait entendu ce bruit, mais il ne vit personne, comme si le vent lui chuchotait à l’oreille.

 

Gaybe continua son chemin jusqu’à la forêt des fleurs et là : “CRAC !!” entendit le petit lutin, il regarda partout, mais toujours personne à l’horizon…

 

Le petit lutin se mit à chercher cette rose qu’il voulait à tout prix pour sauver sa pauvre maman malade, mais Gaybe ne la trouva pas.

Il continua vers la vallée des Licornes, mais toujours pas de rose arc-en-ciel. Le petit lutin commença à douter et cria :

“J’en ai marre, jamais je ne trouverai cette rose !”

et là, une licorne apparut et lui répondit :

“ Ne cris pas petit lutin, cette rose existe, mais tu ne cherches pas au bon endroit.”

 

Gaybe étonné, lui répondit :

“Ah oui ?  mais où est-elle alors ?”

 

La licorne déprimée par son manque de volonté lui répondit :

“demain revient me voir a la même heure.”

 

Le petit lutin retourna chez lui, puis une fois arrivé, Gaybe alla voir sa maman, et  lui chuchotât à l’oreille

“Je te promet de te ramener cette fleur.”

 

Une fois qu’il avait parlait a sa maman, le petit lutin prit  un bon bain bien chaud, puis alla se coucher.

 

Quelques heures plus tard, le soleil ce leva tout doucement, Gaybe se précipitât pour dire bonjour à sa maman,  puis partit à la recherche de la licorne.

 

Une fois arrivé à la vallée des licornes, la licorne l’attendait déjà a l’entrée de la vallée.

Le petit lutin voyant la licorne, s’approcha d’elle et lui disait :

“ Bonjour belle licorne.”

La licorne toute belle, c’était préparé pour allée chercher cette fleur, et lui répondit:

“ bonjour à toi aussi petit lutin, allons chercher cette fleur.”

 

Gaybe monta sur le dos de la licorne, puis ils partirent à la montagne chercher cette rose arc-en-ciel. Mais ce qu’il ne savait pas, c’était  que plains d’épreuves les attendaient.

 

Quand ils arrivèrent au pied de la montagne, ils montèrent vers des énormes ronces qui donner suite à des serpents venimeux, et à un champs de fleurs empoisonner.

 

Tout d’un coup, la licorne eu une idée avec sa corne, la licorne fit  disparaître les ronces emmêlés, le lutin incroyablement surpris des pouvoir que la licorne avait,  lui disait :  

“ WAW  incroyable.”

 

Puis tout les deux continuèrent et arrivèrent  jusqu’aux serpents venimeux, le lutin avec sa canne magique, tua tout les serpents venimeux d’un coup.

 

La licorne fit éblouie par son courage et continua le chemin avec le petit lutin.

 

Un peut plus loin, la dernière épreuve les attendaient, la licorne et le lutin, réunissaient leurs forces pour ne pas s’empoisonner, avec les fleurs.

En premier la licorne agitât sa corne, et la moitié des fleurs empoisonner avais disparus.

 

le petit lutin à son tour secouât sa canne, tapa sur le sol et l’autre moitié elle aussi avait disparus.

 

Une fois les trois épreuves passées, ils arrivèrent au champs des roses arc-en-ciel.

 

Le lutin était tellement heureux, qu’il fit un énorme câlin à la licorne.

 

Il récupéras la rose, est rentra chez lui en courant pour soigné sa maman.

 

Gaybe écrasa la rose pour en faire de la poudre, et il donna à boire la poudre dans de l’eau à sa maman.

 

Quelques jours plus tard, la maman de Gaybe était debout, la licorne et le petit lutin était devenue les meilleurs amis du monde.

Fière de son fils, la maman de Gaybe lui donna un bisou sur la joue.

Elle ne savait pas quoi dire et lui fit une gros câlin.

 

FIN

     

  

 

   

 

Conte de Hato

Laya la jeune femme

il étais une fois une jeune femme de 16ans qui s’appelait Laya. elle étais originaire du Con-go  un pays darique. sa mère s’appelait Chicoura, elle étais morte a cause dune très forte fièvre.  son père Mamadou se remaria avec une femme qui se nomma Fatoumata. elle étais si belle que le soleil reflétait son visage, elle étais  douce comme la soie.  elle avais deux enfants un garçon et une fille. le plus grand s’appelle Diahlo il a 17ans, la soeur cadette Saiya a 14ans. elle étais très timide elle ne parler presque jamais. Fatoumata étais très méchante avec Laya elle lui fessait faire le ménage tous le temps , elle n’avais pas le droit de mettre un pied dehors. comme son père travaillait il ne pouvais  pas savoir se qu’il se passait dans la maison. une nuit,elle décida de sortir en cachette, elle rêvait de sortir en discothèque mais elle se doutai pas que son demi frère Diahlo y était. comme Diahllo étais   très jaloux de Laya, il et rentras chez lui et appelas sa mère en criant :

– MAMAN MAMAN !!

sa mère se réveilla en sursaut.

 

  • Que se passe t’il   mon fils

 

 

-j’ai vu Laya en discothèque alors quelle avait pas le droit de sortir

 

Fatoumata le regarda avec des yeux tous rouges, elle étais si  en colère que de la fumée sortait par ces oreilles. elle sorti en pantoufle, et alla la rejoindre pour la ramenez de force a la maison. elle la gronda fort, très très fort. Laya pleura de toute les larme de son corps. Fatoumata lavait  enfermer dans la cave pendant quelque jour mais un jour Saiya la cadette sa demi soeur avais marre de sa mère et tous se qu’elle fessait  subir a Laya. elle rentra elle a vu son  beau père Mamadou assis elle lui a dit

– Mamadou il y a  Laya qui et enfermer dan la cave

-Quoi? demanda t il

-Y a maman elle a enfermer Laya dans la cave parce quelle et sorti un peu dehors

son père étais très très énerve il alla  libéré sa fille de la cave il et allez rapidement au commissariat de police pour que Fatoumata se fasse arrête et emprisonner il revenait  a la maison il alla serré très fort dans c bras

-Ma fille désolée de t’avoir laisser avec cette femme

_ Papa ce n’est pas grave

Quelque année plus tard  Laya ce maria avec un homme gentil comme son père  et hue beaucoup d’enfant et vie très heureux.

 

Conte de Soumia

il était une fois une  jeune fille qui s’appelait Jasmine elle l’avais 17 ans .  Elle se promenait dans la foret,  il comencait  a se faire tard car la nuit tombait. Elle ne  savais plus le chemin du retour donc elle s’était perdu dans la foret. Jasmine commençait  a être fatigué elle se posait  sur un arbre;et s’endort  et  un prince charmant passait par la foret pour ceuillir des des fruit et aperseva Jasmine entraine de dormir il la ramenez au chateaux jasmine  se réveilla  étais très agite elle ne savais pas ou elle l’était le prince charmant arrive dans la chambre et la jasmine  ne lui laisse mémé pas le temps de es-plique quel lui coupe la parole :

 

  • qu’es que je fait la ? ou je suis ? qui etes vous ?

 

le prince lui répondit

– calmer vous.comment vous vous appelez ?

– je m’appelle jasmine

-“que faite vous a la foret si tard ?” demanda le prince

– je me promenez et j’’étais très fatigué ! Mais répondez-moi, comment vous appelez vous ?

– je m’appelle Aladin je suis le prince

-tous le monde se moque de moi et m’insulte parce je suis moche !

et la le prince lui tu c’est defoix  les gens son mechant parfois  avec les gens qui son gentille  -bon maitenant il faut que tu rentre a ta maison je vai te racompagne avec mon cheval blanc a ton village d’accord merci mes ne vous derange pas pour moi

-je vai rentre a pied merci vous prenait soins de moi vous n’ete pas comme les gens vous vous aite gentile

et la au moment de repartir chez elle le prince la regarda avec des d’amour il les tes fou amoureux d’elle et elle aussi mes il ne voulais pas asume les 2

Conte de Coline

 

                                             Jeune cheval sauvage.

 

C’est l’histoire d’un jeune cheval sauvage à la longue crinière blanche.

Il aime rester isolé dans son petit champs à proximité d’un domaine abandonné.

Le domaine, était actuellement en vente, il fut un énorme coup de coeur pour une famille. Deux mois plus tard, ils décidèrent d’acheter ce domaine pour sa  tranquillité. La famille s’installa un jour d’hiver en janvier.

La petite fille de la famille s’appelait Ana, elle avait 9 ans et était triste de quitter sa ville. Elle ne voulait pas habiter dans un domaine un peu perdu. Elle préférait rester seule dans sa chambre à regarder la télé ou à dessiner. Elle commença à s’isoler chaque jour un peu plus, ne sortait  jamais ou seulement pour dessiner les paysages alentours.

 

En allant un peu plus loin pour une fois, elle découvrit les environs et aperçut au loin un cheval étrange qui galopait tout au long d’une rivière dans un champs. Elle s’approcha rapidement de lui. Soudain elle s’arrêta et s’assit calmement par terre. Elle dessina ce jeune cheval qui se tourna vers elle. Il partit un peu plus loin pour boire et se mit à nouveau à galoper. Il se mit aussi à hennir. Pour le calmer et l’attirer vers elle, elle ramassa  un peu d’herbe au sol pour lui donner. Il vint vers elle et mangea dans sa main. Il avait l’air affamé.

 

La petite fille croyait qu’il allait se mètre à ruer et au final accepta son rapprochement en vers lui. Elle essaya encore de se rapprocher pour au final être frustré, donc il partit en galopant  le plus vite possible dans un autres champs au alentour. Le soir Ana rentrer chez elle. Elle avait envie de garder sa superbe journée pour elle, elle  montât  dans sa chambre se remet encore à dessiner ce magnifique cheval qu’elle avais rencontrer aujourd’hui.  Du coup elle se coucha très tôt pour arriver plus vite au lendemain ,elle s’endormit  d’un seul coup.

 

Le lendemain un grand soleil apparaît, c’est parents était entrain de retaper la cuisine pour donner un air moderne à leur maison un peu ancienne. Ils était content de voir leur fille plus souriante que à leur arriver, elle décida de prendre son petit déjeuner pour aller retrouver cet étrange cheval , elle s’habilla  puis sorti à la recherche du cheval. Elle dessine d’abord la rivière mais elle était quand même presser de le revoir elle cherchas au alentour mais ne vois aucune trace du cheval rien du tout , elle s’allongea dans l’herbe est attendais, mais c’était peine perdu le cheval n’ arrivait pas elle avait peur de plus jamais le revoir ,donc elle rentra chez elle regarder la télé reprend c’est bonne habitude de son ancienne maison, puis décida d’oublier ce cheval,elle demandait plutôt à ses parents de leur acheter un chien, et un poney dans ce grand domaine pour qu’il soit un peu entretenue est occuper.

ses parents  réfléchissaient ,elle avait un peu souffert de la séparation avec ces amis de son ancienne ville. Donc il était d’accord à conditions que leur fille prenne soin de ses animaux qu’elle voulait. Le jours suivant son père est leur fille partez d’abord à la SPA pour acheter un beau chien, plutôt gros.

Au final Ana fut très heureuse en sortant de la SPA et elle l’appela cliford.

 

fin   

Conte de Nora

La fleur en or

 

Il était une fois, un petit fermier qui vivait dans une ferme. Il avait des vaches, des chèvres, des moutons et toutes sortes  d’animaux qui vivaient dans la ferme.

 

Il avait aussi des poules, une des ses poules s’appelait Mangefleur, car elle mangeait toutes les fleurs qu’elle trouvait.

 

Un jour Mangefleur s’échappa  de la ferme et elle commença à manger.

 

Elle mangeait, mangeait et mangeait, mais elle n’en avait jamais assez.

 

Sans s’en rendre compte, elle arriva dans un petit jardin où se trouvait une fleur unique, une fleur qu’on ne trouvait qu’une fois tous les 20 ans.

 

Elle était magnifique, elle avait les pétales dorés et la tige argentée.

 

Mangefleur ne résistait pas à la tentation de la manger, alors sans penser elle l’avala d’un coup.

 

Elle rentra chez elle, pour une fois rassasiée. Une fois arrivée dans son poulailler, elle se mit à pondre des oeufs en or.

 

Alors que le fermier ramassait les oeufs des autres poules, il se rendit compte que les oeufs de Mangefleur n’étaient pas normaux, ils étaient plus gros et la couleur était dorée.

 

Le fermier pensa que la poule était malade alors il la ramena chez le vétérinaire.

 

le vétérinaire comprit tout de suite que les oeufs étaient en or. Il cacha alors la poule et fit croire au fermier que la poule était morte.

 

Le fermier ne supporta pas le décès de sa poule, alors il se mit à pleurer. Il rentra chez lui tout déprimé.

 

Quelques semaines plus tard en passant devant le cabinet du vétérinaire, le fermier vit une poule en train de manger des fleurs dans l’herbe.  Il comprit tout de suite que c’était sa poule.

 

Alors, il appela la police qui arrêta le vétérinaire.

 

Il reprit sa poule bienheureux et rentra chez lui. La poule, elle aussi rentrait très contente car elle retrouva son jardin préféré.

 

fin

 

Nora LARADA

 

Conte de Yosra

 

Léa au zoo

 

Il était une fois une petite fille qui s’appelait Léa. Elle avait 6 ans et elle habitait en ville. Elle avait une meilleure amie qui s’appelait Elodie. Elle adorait les animaux et voulait devenir vétérinaire.

 

“Maman, j’aimerais aller au zoo parce que Elodie m’a raconté qu’elle y était allée.

  • Je n’ai pas assez d’argent pour t’amener au zoo.

 

Mais comme elle voyait que Léa était triste, elle décida de travailler jour et nuit pour réaliser le rêve de sa fille.

 

Aujourd’hui c’était l’anniversaire de Léa. Elle se réveilla le matin et alla rejoindre ses copines comme d’habitude, mais ce qu’elle ne savait pas, c’était que ses copines et sa maman lui avaient préparé une surprise.

 

Quand elles étaient dans la voiture, Léa se demanda où elles allaient.

 

Quand elles arrivèrent devant le zoo, Léa était super heureuse car cela faisait longtemps qu’elle rêvait d’y aller. Elles partirent donc voir les animaux. Dès qu’elle passa la porte du zoo, la petite fille fut émerveillée.

 

Elle voyait plein d’animaux de la savane: une girafe, un lion, un éléphant et même un guépard. Quand elle rentra à la maison, elle raconta tout ce qu’elle avait vu à son père.

 

La maman et le papa de Léa étaient contents de voir leur fille heureuse. Plus tard, Léa travailla au zoo comme vétérinaire.

 

                                                                          Yosra Akaroum  

 

Previous Older Entries