De nouvelles illutrations

Un grand merci à l’école de la Tour d’Aleron qui nous fait partager leur atelier illustration de l’histoire de Dylan !

P1030023 P1030024 P1030025  L’atelier se met en place.

P1020993 P1020995 P1020996 P1020997 P1020998 P1020999 P1030001 P1030002 P1030003 P1030004 P1030005 P1030006 P1030007 P1030008 P1030009 P1030010 P1030011 P1030012 P1030017 P1030018 P1030019 P1030022  Les artistes au travail !!!!!

 

P1030013 P1030014 P1030015 P1030016 P1030020 P1030021 P1030026

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                            Des réalisations vraiment magnifiques !!!

Publicités

Citation

Bienvenue aux nouvelles écoles illustratrices !

Nous tenons ici à remercier les écoles qui ont pris contact avec nous hier pour se proposer d’illustrer les contes de nos élèves ! Un très grand MERCI.

Nous accueillons donc avec plaisir :

  •    l’école de Villalbe à Carcassonne (11), classes de CE1-CE2 et CM1-CM2
  •    l’option arts plastiques du lycée général Jules Fil
  •    l’école élémentaire de Vallauris Langevin 1 (06), classe de CE1-CM1
  •    l’école Camille-Vautour à Saint-Antoine au Nouveau-Brunswick (Canada), deux classes
  •    l’école élémentaire d’Alzonne (11), une classe
  •   et peut-être (à confirmer) une classe de CE2 des Hauts de Seine

 

Ces classes viennent rejoindre les deux classes déjà engagées dans le projet :

  • l’école de la Tour d’Aleron de Combs la Ville (77) dont vous avez pu observer le travail appliqué dans l’article précédent
  • la classe de CP de l’école du lycée français de New York qui nous a envoyé un très beau et très émouvant Ebook que je ne peux malheureusement pas diffuser sur ce blog mais qui a beaucoup touché nos élèves Aude et Camille

 

Nos élèves continuent à travailler assiduement et vont essayer de répondre à tous les commentaires du blog dès qu’ils auront fini leurs textes et fait leurs découpages pour vous aider dans l’illustration.

Lundi prochain je serai en mesure de vous fournir les versions finales de certains contes ainsi que leur découpage. Actuellement, seul « l’aventure de Nochco » est terminée et c’est l’école de New York qui s’est proposée de l’illustrer.

Nous vous proposons de nous envoyer vos illustrations sous format numérique (natif, photographié ou scanné) avant le 16 mai 2014.

Nous étudions la possibilité d’en éditer des exemplaires papier (nous vous en enverrons un exemplaire) en plus du livre numérique.

 

Pour information, nous envisageons de recevoir un dernière fois Stéphane Servant, probablement le 12 mai, afin de finaliser complètement les textes.

Puis la lectrice Valérie Schlée, les 19 et 26 mai et le 2 juin qui les aidera à oraliser ce texte qui sera lu à la médiathèque Grain de Sel de Carcassonne le vendredi matin 13 juin.

 

Merci à tous pour votre implication !!!

 

RETROUVEZ TOUS LES CONTES DANS L’ONGLET

Le périple vers l’arc en ciel – Histoire d’Andréa et Mylène

Le périple vers l’arc en ciel.

 

1- Il était une fois, lors d’une journée pluvieuse, deux petits chatons appelés Ninou et Tigrou. Les deux petits chatons jouaient avec une pelote de laine bleue, quand tout à coup un rayon de soleil illumina la pièce. C’est alors que Ninou, aperçut l’arc en ciel :

2- Elle repensa à ce que sa grand mère lui avait dit à propos de l’arc en ciel :
– « ….. Au pied de l’arc en ciel se trouve un coffre remplit de pièces… d’or si l’on y pose un gouter composé d’un morceau de pain, d’un carreau de chocolat et d’une banane »

3- Ninou le répétât donc à Tigrou, ils décidèrent de s’y rendre par la forêt.
Tigrou s’exclama : « Oh non ! pas par la forêt , j’ai peur !! »
Ninou « Mmmaiiiss maiissss mmaaissss faisssssss  moi confiiiiiiance, je je te protégerrrrrraaaaaaiiiii !!! »
Tigrou : « ok, allons-y »

4- Dans la forêt, après une heure de marche un serpent se mit en travers de leur chemin.
Tigrou se précipita derrière son copain !

Kaa siffla : « Voulez-vous passer ? »
« Oui nous voulons aller voir l’arc en ciel et y poser un gouter »
Kaa : « Ha oui ? Que seriez vous prêts à me donner en échange de votre passage ? »
Ils hésitèrent et lui donnèrent tout de même un morceau de leur pain et reprirent leur chemin !

5- Après  10 minutes de marche, un nouvel obstacle s’interposa…

Linus, le tigre feula : «  Voulez-vous passer ? »

Tigrou : «  Oui, nous voulons aller voir l’arc en ciel et y poser un gouter »

Linus : « Ha oui ? Que seriez vous prêt à me donner en échange de votre passage ? »

Après réflexion, ils décidèrent donc de lui donner leur morceau de chocolat !

6- Arrivés au bord d’un petit ruisseau, un singe surgit tout à coup devant eux.

Ouistiti, le singe piailla : « Voulez-vous passer ? »

Les deux petits chats : «Oh ! Oui !!!!!!!!!!! »

Le singe : « Je vous ferai passer avec plaisir, mais pour cela j’aimerais avoir une récompense…»

Ninou, se précipita pour lui donner la moitié de la banane, qui était tout ce qu’il restait dans leur gouter »

7- Ouistiti, fit passer les deux petits chats, par dessus le ruisseau en sautant de branche en branche.

8- Enfin, au loin, ils virent l’arc en ciel, et se précipitèrent avec appréhension, car ils ne disposaient plus que de la moitié d’une banane.

9- Au pied de l’arc en ciel, ils posèrent donc la demi-banane et attendirent avec impatience de voir si l’histoire se vérifiait : poser un gouter au pied d’un arc en ciel, faisait-il vraiment apparaître un coffre rempli de pièces d’or ?

10 – Soudain, ils entendirent une voix leur murmurer : « Vous avez réussi à passer les trois étapes de votre périple, en effet Kaa, Linus et Ouistiti étaient des épreuves sur votre chemin et au lieu de fuir, vous avez montré votre courage et votre gentillesse. Donc je vous remets votre récompense ! »

11- Les deux amis aperçurent alors, un magnifique trésor brillant de mille feux….

The end.

Les élèves de la Tour d’Aleron à fond !!!

Merci aux élèves de la « Tour d’Aleron » de nous faire partager leur travail sur le conte de Dylan !!

Ça promet d’être vraiment chouette 🙂

P1020913 P1020907 P1020908 P1020909 P1020910 P1020911

La peur de Promée – histoire de Dylan

La peur de Promée

Il était une fois, un cyclope du nom de Promée qui vivait dans une caverne très  sale et très sombre, depuis tout petit, il avait peur des moutons.

Un jour, un ami vint lui demander de garder son troupeau de moutons, afin de pouvoir partir en vacances. Une dispute commença. Promée voulant éviter de dévoiler sa phobie des moutons  et son ami tenant plus que tout  à partir en vacances.

Ils finirent par trouver un accord : Promée accepta  de garder le troupeau contre l’autorisation de manger un mouton tous les deux jours. Il prépara la table  pendant que son ami partait.

Le lendemain matin, il trouva tout le troupeau dans son jardin, il se décida à les amener au champ. Il prit un grand bâton et l’utilisa  pour leur donner des coups au derrière.

Arrivé au champ, il laissa les bêtes manger et s’assit sur un gros caillou à une bonne cinquantaine de mètres puis s’assoupit.

Il fut réveillé par un mouvement sur ses grosses jambes. Il s’aperçut avec frayeur que c’était un mouton qui s’était endormi sur lui. Il approcha sa main puis la posa sur la tête de l’animal et le caressa délicatement.

Celui-ci lâcha un soupir de contentement.

Le soir, il mit la table et se dirigea vers le jardin, il  s’arrêta quelques secondes, regarda le troupeau et choisit de se préparer une soupe au caillou. Il mangea devant la cheminée.

Une après midi, il amena le troupeau à la rivière pour qu’ils puissent y boire.

Le courant était tellement fort qu’il happa un mouton et fonçait droit vers une grotte : «la grotte de l’ogre» ….

Après un courte hésitation, Promée se mit à courir vers un arbre qui penchait vers la rivière.

Malgré son poids il réussit à s’allonger et quand le mouton passa il tendit le bras…..

Il l’attrapa de justesse par le pelage, le mit sous le bras et descendit de la branche.

Il enleva son manteau de fourrure et frotta la petite bête tremblante, puis la repoussa parmi le troupeau qui se serra contre lui pour le tenir chaud.

Le lendemain soir, son ami revint pour récupérer ses bêtes. Il l’amena à contre cœur dans son jardin. Avec stupéfaction, il s’aperçut qu’il ne manquait aucun mouton.

Il les regroupa pour les emmener, mais les moutons résistèrent et continuèrent à brouter l’herbe dans le jardin de Promée. Ils l’ignorèrent complètement.

Celui-ci, demanda si il pouvait continuer à les garder car il s’était attaché à ses boules de laine. Son ami qui afficha un grand sourire accepta sa demande.

Il repartit bredouille face au coucher de soleil en direction de la grotte des ogres. Sa maison.