La peur de Promée – histoire de Dylan

La peur de Promée

Il était une fois, un cyclope du nom de Promée qui vivait dans une caverne très  sale et très sombre, depuis tout petit, il avait peur des moutons.

Un jour, un ami vint lui demander de garder son troupeau de moutons, afin de pouvoir partir en vacances. Une dispute commença. Promée voulant éviter de dévoiler sa phobie des moutons  et son ami tenant plus que tout  à partir en vacances.

Ils finirent par trouver un accord : Promée accepta  de garder le troupeau contre l’autorisation de manger un mouton tous les deux jours. Il prépara la table  pendant que son ami partait.

Le lendemain matin, il trouva tout le troupeau dans son jardin, il se décida à les amener au champ. Il prit un grand bâton et l’utilisa  pour leur donner des coups au derrière.

Arrivé au champ, il laissa les bêtes manger et s’assit sur un gros caillou à une bonne cinquantaine de mètres puis s’assoupit.

Il fut réveillé par un mouvement sur ses grosses jambes. Il s’aperçut avec frayeur que c’était un mouton qui s’était endormi sur lui. Il approcha sa main puis la posa sur la tête de l’animal et le caressa délicatement.

Celui-ci lâcha un soupir de contentement.

Le soir, il mit la table et se dirigea vers le jardin, il  s’arrêta quelques secondes, regarda le troupeau et choisit de se préparer une soupe au caillou. Il mangea devant la cheminée.

Une après midi, il amena le troupeau à la rivière pour qu’ils puissent y boire.

Le courant était tellement fort qu’il happa un mouton et fonçait droit vers une grotte : «la grotte de l’ogre» ….

Après un courte hésitation, Promée se mit à courir vers un arbre qui penchait vers la rivière.

Malgré son poids il réussit à s’allonger et quand le mouton passa il tendit le bras…..

Il l’attrapa de justesse par le pelage, le mit sous le bras et descendit de la branche.

Il enleva son manteau de fourrure et frotta la petite bête tremblante, puis la repoussa parmi le troupeau qui se serra contre lui pour le tenir chaud.

Le lendemain soir, son ami revint pour récupérer ses bêtes. Il l’amena à contre cœur dans son jardin. Avec stupéfaction, il s’aperçut qu’il ne manquait aucun mouton.

Il les regroupa pour les emmener, mais les moutons résistèrent et continuèrent à brouter l’herbe dans le jardin de Promée. Ils l’ignorèrent complètement.

Celui-ci, demanda si il pouvait continuer à les garder car il s’était attaché à ses boules de laine. Son ami qui afficha un grand sourire accepta sa demande.

Il repartit bredouille face au coucher de soleil en direction de la grotte des ogres. Sa maison.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :