Conte de Célia

Un rêve, un amour magique!!

Je m’appelle Boby,  j’ai 16 ans et depuis tout petit, je rêve d’être Pompier. Je vis dans un village paisible.

 

Un soir, je marchais dans mon village et je vis un champ au loin,  je décidai d’aller m’allonger sur l’herbe fraîche et d’admirer les étoiles. Soudain, une étoile filante passa, je décidai de faire un vœu : “avoir un camion de pompier”.

 

Le lendemain, je retournai au même endroit, et là… comme par magie, un camion de pompier était là ! ! ! ! Je me rapprochai du camion et j’entendis une toute petite voix me dire : “Je m’appelle Sérélia, j’ai exaucé ton vœu : voici un camion de pompier mais il est cassé, c’est à toi de le réparer…” Elle avait réalisé mon vœu le plus cher…

 

Je voulus la remercier de tout ce qu’elle avait fait pour moi. Quand je l’aperçus ça a été le grand coup de cœur ! ! Elle était magnifique, elle avait un sourire merveilleux et rayonnait comme une étoile… Alors, ne sachant comment faire pour quelle reste avec moi, je lui proposai bêtement de m’aider à réparer le camion. A ma grande surprise, elle me répondit : “D’accord !”

J’étais le plus heureux de tous les jeunes hommes ! On se donna rendez-vous le lendemain.

 

Le jour suivant, j’étais vraiment très excité de commencer, je l’attendais à côté du camion lorsqu’elle arriva. Je sentais mon cœur s’accélérer, des papillons dans mon ventre, est-ce que tous ces signes signifiaient que j’étais amoureux ? Je ne savais point. On décida de commencer : je me saisis d’une éponge et nous commençâmes à  laver le véhicule.

 

Les jours passèrent et je vis le camion prendre forme, mes sentiment évoluaient de plus en plus, cependant je ne savais pas ce qu’elle ressentait, mais moi je pensais qu’elle était la femme de ma vie.

 

Puis on remarqua que la sirène du camion ne fonctionnait pas, donc Sérélia décida de dire une formule magique : “ABRACADABRACERASA que la sirène du camion se remette en état ! !”

 

La formule magique ne fonctionnait pas…

 

Nous décidâmes d’abandonner, j’étais vraiment très amoureux d’elle, mais je voyais que ce n’étais pas réciproque. Les jours passèrent et plus aucune nouvelle de Sérélia, j’étais vraiment très triste…

 

Plus jamais je n’arriverai à tomber amoureux… c’est fini ! Alors je décidai de me consacrer à mon métier : devenir pompier !

 

Un mois plus tard, j’avais intégré une caserne de pompier, j’étais heureux mais je n’avais toujours pas oublié Sérélia et je compris qu’avec le temps, je trouverai le  vrai grand amour !

 

 FIN !

Publicités

Image

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. Ingrid Chabbert
    Fév 02, 2016 @ 21:08:31

    Bonjour Célia,
    Bon début, à toi de développer !
    Prends garde de ne pas faire des phrases trop longues.
    A la fin, pourquoi le « réparer » ?
    A bientôt pour la suite !
    Ingrid

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :