Conte de Lucas

TOUJOURS PRESSE

 

Il était une fois un petit garçon qui n’avait jamais le temps. Ce petit garçon s’appelait Nico …

 

Avant chaque repas, il était pressé :

  • “Faut que j’y aille ! ”
  • Tu t’es lavé les mains ?
  • Oui Maman !!!

Après chaque repas, il était pressé…

  • Tu ne prends pas de dessert ?
  • Non Maman je suis pressé !!

Au moment de jouer, il était pressé…

  • Faut que que j’y aille ! J’ai des devoirs

Pendant qu’il travaillait, il était pressé !

  • Une rédaction de trois lignes ? On ne s’est pas foulé, Monsieur Nico.
  • J’ai pas eu le temps !

 

Quand il lisait un livre, il sautait les pages qui l’ennuyaient, et ensuite il ne comprenait plus rien à l’histoire.

  • Il est nul ce bouquin !

 

C’était la même chose pour les DVD. Dès qu’une scène lui paraissait longue, BZZZZ !

Il faisait “ avance rapide” et le film était fini à toute vitesse.

  • Il est bien ce film qu’on a loué ?
  • Bof…

 

Dans la vie Nico aurait aimé faire la même chose : appuyer sur “avance rapide” pour faire défiler plus vite les dimanche ennuyeux…

BZZZZ

Pour faire défiler plus vite les cours de français

BZZZZ

Nico aurait aimé griller les étapes, sauter des classes, faire filer le temps pour devenir enfin un grand… Que plus personne ne lui dise ce qu’il doit faire !

BZZZZ

 

Adulte, il aurait une voiture qui fonce…. il ferait le tour du monde en avion.

Il irait même jusqu’à la lune à toute vitesse ! Mais il avait beau faire BZZZZ !

 

Les horloges continuaient à faire 24 heures par jour, les mois duraient 30 jours, les années duraient une éternité.

 

Un jour, en cours d’informatique, la maîtresse leur montra un CD-ROM extraordinaire. “Nous allons faire du morphing. Vous mettez une photo de vous dans le scanner et vous pouvez modifier votre visage pour voir comment vous serez plus tard.”

Nico, qui aurait aimé vieillir vite, il était très content. Il se voyait à 20 ans… 40 ans…, 60 ans !

  • “Vous pouvez comme Nico imprimer vos photos modifiées.”

 

Mais Nico en rentrant chez lui ce soir là,  voit un homme de 45 ans assis sur un banc, devant chez lui. L’homme n’a pas de voiture, il n’a pas d’avion, il ne va pas sur la lune en fusée.

  • “Qu’est-ce que vous faites ?” Demanda Nicolas.
  • Rien, je tue le temps.
  • Et… quand vous étiez petit, vous étiez comment ?
  • J’en sais rien. C’était le bon temps. Mais je ne m’en souviens plus…

 

Pour la première fois de sa vie, Nicolas marcha doucement. Si doucement qu’il fut rejoint par Morgane.

  • “Hé!!! Tu as vu la tête que j’aurai à 60 ans ?”
  • Je préfère la tête que tu as aujourd’hui…

 

Depuis, Nico goûta le temps présent minute par minute.

  • “Tu as fais tes devoirs?” Demanda la maman de Nicolas…
  • Chaque chose en son temps !

 

Qu’il pleuve, qu’il vente, ou qu’il neige, il ne se pressa plus.

  • “Quel temps de chien !”
  • Non! C’est un temps parfait… Pour les escargots, mes animaux préférés !
Publicités

5 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Ingrid Chabbert
    Fév 02, 2016 @ 21:12:58

    Bonsoir Lucas,
    Chouette idée de départ que ce petit garçon qui n’a et ne prend jamais le temps.
    Ensuite, que se passe-t-il ? 🙂

    Réponse

  2. lucas
    Mar 08, 2016 @ 13:56:29

    bonsoir, merci, j’ai fini la suite.

    Réponse

  3. vanessa
    Mar 15, 2016 @ 11:02:29

    mOI

    Réponse

  4. VLB
    Mar 15, 2016 @ 11:05:19

    Je trouve ce conte surprenant et particulièrement intéressant, félicitations Lucas !

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :