Conte de Bastien – Peoli

Il était une fois un jeune homme du nom de Robert

Qui habitait dans un tout petit village très éloigné de la ville.

 

Le jeune Robert était triste, si triste, qu’il ne pouvait sortir de sa maison.

 

Un beau jour, il sortit de sa maison pour se remonter le moral.

Puis Robert tomba par hasard sur un tout  petit olivier.

 

Il le nomma  Peoli1.

 

Hélas Peoli fut détruit par un grand monstre mécanique qui laissa place à un très grand centre commercial.

 

Quelques années plus tard Robert ne pensait plus à cet olivier,

 

c’est quand il vit ce magasin qu’il repensa à son grand arbre.

 

Robert alors  rentra dans le bureau du propriétaire de la boutique .

 

Robert voyant le patron du magasin sauta sur l’occasion pour lui raconter l’histoire de son Peoli.

 

le patron fut tellement ému qu’il appela des architectes pour lui permettre de construire  un petit parc au centre du commerce, où il y aurait un très bel olivier pour rendre hommage à Peoli.

 

Au commencement des travaux, un petit arbre surgit de la terre au centre du parc en construction.

 

Robert voyant cet olivier se demanda “seraient-ce les graines de Peoli qui auraient germé ?” .

 

Robert fut tellement comblé que même après la fin de la construction du parc il alla voir tous les jours son petit olivier .

 

Robert vécu heureux le reste de ses jours jusqu’à qu’un oiseaux nicha sur l’olivier et arracha le feuillage de Peoli .

 

Peoli1 : Petit Olivier

 

Publicités

3 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Ingrid Chabbert
    Fév 05, 2016 @ 14:10:13

    Bonjour Bastien,
    J’aime énormément ton histoire ! Il y a de la sensibilité et de belles phrases, bravo bravo !!
    As-tu choisi que cela se finisse plutôt mal pour Peoli, avec cet oiseau qui arrache ses feuilles, ou va-t-il se passer quelque chose ensuite ?

    Réponse

  2. cdijulesfil
    Fév 16, 2016 @ 12:50:47

    Bonjour Mme Ingrid Chabbert,
    Je vous remercie pour votre compliment .
    Pour l’histoire avec l’oiseau, à la fin, je ne pensais pas qu’il y aurait une suite, je pensais qu’il fallait une fin différente que celle que l’on voie d’en d’autre conte .

    Signé Bastien

    Réponse

  3. Ingrid Chabbert
    Fév 19, 2016 @ 14:43:13

    Cher Bastien,
    Tu as raison, c’est bien de se démarquer de ce que l’on peut lire habituellement. Encore bravo 🙂

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :