Conte de Hato

Laya la jeune femme

il étais une fois une jeune femme de 16ans qui s’appelait Laya. elle étais originaire du Con-go  un pays darique. sa mère s’appelait Chicoura, elle étais morte a cause dune très forte fièvre.  son père Mamadou se remaria avec une femme qui se nomma Fatoumata. elle étais si belle que le soleil reflétait son visage, elle étais  douce comme la soie.  elle avais deux enfants un garçon et une fille. le plus grand s’appelle Diahlo il a 17ans, la soeur cadette Saiya a 14ans. elle étais très timide elle ne parler presque jamais. Fatoumata étais très méchante avec Laya elle lui fessait faire le ménage tous le temps , elle n’avais pas le droit de mettre un pied dehors. comme son père travaillait il ne pouvais  pas savoir se qu’il se passait dans la maison. une nuit,elle décida de sortir en cachette, elle rêvait de sortir en discothèque mais elle se doutai pas que son demi frère Diahlo y était. comme Diahllo étais   très jaloux de Laya, il et rentras chez lui et appelas sa mère en criant :

– MAMAN MAMAN !!

sa mère se réveilla en sursaut.

 

  • Que se passe t’il   mon fils

 

 

-j’ai vu Laya en discothèque alors quelle avait pas le droit de sortir

 

Fatoumata le regarda avec des yeux tous rouges, elle étais si  en colère que de la fumée sortait par ces oreilles. elle sorti en pantoufle, et alla la rejoindre pour la ramenez de force a la maison. elle la gronda fort, très très fort. Laya pleura de toute les larme de son corps. Fatoumata lavait  enfermer dans la cave pendant quelque jour mais un jour Saiya la cadette sa demi soeur avais marre de sa mère et tous se qu’elle fessait  subir a Laya. elle rentra elle a vu son  beau père Mamadou assis elle lui a dit

– Mamadou il y a  Laya qui et enfermer dan la cave

-Quoi? demanda t il

-Y a maman elle a enfermer Laya dans la cave parce quelle et sorti un peu dehors

son père étais très très énerve il alla  libéré sa fille de la cave il et allez rapidement au commissariat de police pour que Fatoumata se fasse arrête et emprisonner il revenait  a la maison il alla serré très fort dans c bras

-Ma fille désolée de t’avoir laisser avec cette femme

_ Papa ce n’est pas grave

Quelque année plus tard  Laya ce maria avec un homme gentil comme son père  et hue beaucoup d’enfant et vie très heureux.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :